Non à la division aux législatives ! - www.rezocitoyen.org

Accueil du site > Informations Générales > Ensemble-fdg > Non à la division aux législatives !

Non à la division aux législatives !

jeudi 11 mai 2017

Pour une reprise des discussions pour rassembler les forces qui ont soutenu Jean Luc Mélenchon

La rupture des discussions pour les élections législatives entre France Insoumise et le Parti Communiste Français crée le risque d’une division catastrophique et d’une multiplication des candidatures des forces qui ont soutenu Jean-Luc Mélenchon.

L’heure n’est pas aux règlements de comptes et aux accusations mutuelles. L’enjeu est de permettre que soient élu-es les 11 et 18 juin prochains un maximum de député-es qui pourront incarner une politique en rupture avec l’austérité et le désastre écologique, s’opposeront sans concession aux réformes libérales annoncées par Emmanuel Macron et relaieront les aspirations populaires. C’est un enjeu essentiel pour toutes celles et tous ceux qui se battent aujourd’hui au quotidien pour l’égalité des droits, la justice sociale et environnementale.

« Ensemble ! », depuis plusieurs mois, a multiplié les propositions pour que les forces politiques soutenant la candidature de Jean Luc Mélenchon travaillent en commun dans le cadre des élections présidentielles et législatives. C’était le sens d’une proposition de cadre commun pour la campagne présidentielle. C’est également l’objectif de la proposition de « charte commune » pour les candidats aux législatives que nous avons faite au PCF et à FI.

Nous refusons cette situation de division qui ne se justifie pas et menace de faciliter l’élection de députés de droite et d’extrême droite, ou d’autres soutenant la politique d’Emmanuel Macron. « Ensemble ! » appelle à des rencontres régionales ou départementales partout pour surmonter les blocages nationaux.

Il faut un sursaut et reprendre les discussions pour surmonter cette situation. Il est encore temps !

Paris le 10 mai 2017.

Communiqué de Ensemble !

Mouvement pour une alternative de gauche écologiste et solidaire.

ajouter un commentaire

8 Messages de forum

  • Non à la division aux législatives ! 11 mai 10:40, par Michel Selitzki-Niort

    allez ! la machine à perdre est repartie vous faites vraiment chier les CONS

    Répondre à ce message

  • Non à la division aux législatives ! 11 mai 10:41, par Michel Selitzki-Niort

    et comment qu’on fé pour faire pressssssionnnnn !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • mais encore ? 11 mai 11:23, par Gaborit Marie-Lise

    non à la division de quelle gauche et surtout sur quelle base ? si c’est encore celle des socialistes ( donc libérale)..........

    Répondre à ce message

  • Non à la division aux législatives ! 11 mai 11:28, par Serendib

    Ensemble devrait cesser de faire la mouche du coche, ça devient lassant et contre-productif ; d’autant que renvoyer dos à dos les parties prenantes sans tenir compte de ce qui s’est passé depuis un an ne fait qu’entretenir rivalités et confusions dans l’esprit des électeurs.
    On ne réunit pas les gens contre leur gré : les uns veulent des accords de sommet, y compris avec un PS macronisé qui n’existe plus que comme représentant d’une politique haïe, les autres veulent un mouvement de masse indépendant des structures de partis, avec accord sur un programme solide, destiné à instaurer et à développer une autre logique politique, écologique et sociale que celle du néo-libéralisme. Qui, d’une union boiteuse, ou d’un partage des tâches conforme à l’esprit de chacun, peut réussir le mieux à battre la droite (PS compris) et l’extrême-droite, les électeurs le diront. Mais on ne les trompera pas avec une fausse apparence d’union. Ce n’est pas seulement une question d’arithmétique.

    Répondre à ce message

    • Par ce texte, Ensemble ! n’entend pas donner l’illusion de l’union mais rappelle simplement la nécessité de la recherche de celle-ci.

      Même si cette démarche visant à l’union ne se concrétise pas, elle reste un préalable à sa réalisation.

      Des divergences demeurent tant sur le fond que sur la forme mais la recherche de leur dépassement me semble une étape nécessaire.

      Répondre à ce message

    • Non à la division aux législatives ! 12 mai 21:22, par jerome guet

      Ce que veulent les uns et les autres est subsidiaire. Le seul enjeu d’importance est de prendre ce fichu pouvoir pour instaurer une politique de gauche. Les personnes doivent s’effacer devant la nécessité vitale de mettre fin aux politiques mortifères. Mélenchon doit arrêter son intransigeance, les communistes et les verts doivent arrêter de se battre pour récolter trois francs six sous, LO, le NPA, les uns et les autres doivent enfin comprendre que l’urgence sociale et écologique nécessite l’union inconditionnelle.

      Le fondement de toute idée de gauche, c’est l’union. On ne peut même pas se dire de gauche si on a pas compris ça.

      Répondre à ce message

      • Non à la division aux législatives ! 15 mai 12:04, par Marc de Limoges

        Et c’est reparti...
        Les donneurs de leçons : Dupont "doit", Durand "doit", et les autres "doivent" aussi, sinon ils ne peuvent "même pas se dire de gauche"... Et les fins stratèges qui se mettent à sauter frénétiquement, comme chaque fois, juste avant les élections. Ils aspirent au "pouvoir". Quelle blague !
        Je ne sais pas pour LO, mais en ce qui concerne le NPA, ces stratèges ont-ils pensé à nous demander notre avis ? Je veux dire : avant et pendant la campagne, et avant de décider ce que nous "devons" faire ?
        Ç’aurait été du temps perdu, sans doute. Ils savent bien mieux que nous ce qui est bon pour nous (c’est le principe de la Providence, incarnée ici en l’Homme Providentiel). D’ailleurs "ce que veulent les uns et les autres est subsidiaire", alors !
        Alors... pourquoi voter ?

        Répondre à ce message

  • Non à la division aux législatives ! 12 mai 21:14, par jerome guet

    Pour moi c’est très clair. S’il n’y a pas une candidature unique à gauche, je n’irai même pas voter.

    Disperser les forces, c’est faire le jeu objectif de nos adversaires. Je m’y refuse.

    Ceux qui jouent à ces petits jeux irresponsables ne sont pas dignes des valeurs qu’ils portent. Certains me diront que c’est pas si simple que ça... Et pourtant si, c’est aussi simple que ça. Là où il y a une volonté, il y a un chemin, disait Lénine avec raison. Tout le reste n’est que manipulation.

    Répondre à ce message


Pour signaler un dysfonctionnement technique ou un contenu qui n’est pas à jour cliquez ICI

Site optimisé pour Mozilla/Firefox. Nous recommandons à nos lecteurs d'utiliser le navigateur Mozilla-Firefox afin de protéger leur vie privée.
Vous disposez d'un droit de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (art 34 de la loi "Informatique et Libertés "). Pour l'exercer,adressez vous à l'association Rézo Citoyen, Maison des Associations, 21, allée Baco, 44000 Nantes: Contacter Rézo Citoyen
|Signaler un contenu illicite |Suivre la vie du site RSS 2.0 | Accueil du site | Qui sommes nous | Espace privé | SPIP | Rézo Citoyen soutien la Coop Ouvaton