Affaire Ben Barka : audience du juge Patrick Ramaël demain. - www.rezocitoyen.org

Accueil du site > Informations Générales > Maroc > Affaire Ben Barka : audience du juge Patrick Ramaël demain.

Affaire Ben Barka : audience du juge Patrick Ramaël demain.

, par Hayat Boustamercredi 5 septembre 2018

Dans le dossier de l’enlèvement et l’assassinat de Mehdi Ben Barka le 29 octobre 1965 à Paris, les différents juges ainsi que l’avocat de la famille, Maître Maurice Buttin, qui s’en sont saisis, ont montré toute la compétence, la méthode, l’intégrité dans cette affaire qui a ébranlé la France du XXème siècle.

Les responsabilités d’Etats ont été clairement identifiées, les responsables présumés qui se font de plus en plus âgés refusent d’être entendus et la famille ne peut faire son deuil tant que la sépulture de leur mari et père reste dans le secret.

Ceci n’empêche pas l’un des protagonistes désignés de longue date, Miloud Tounzi ancien agent du CAB1 , [1]
(connu également sous le pseudonyme de Chtouki) , de porter des plaintes successifs pour diffamation contre Bachir Ben Barka, Me Maurice Buttin, Joseph Tual, Frédéric Ploquin, Patrick Ramaël et Marc Baudrillier.

En Février 2018, celle concernant Marc Baudrillier eut lieu et le tribunal a débouté Miloud Tounzi.

Ce 6 septembre 2018 à 13H30 devant la 17° chambre au (nouveau) palais de justice de Paris, aura lieu celle concernant le juge Patrick Ramaël qui avait en charge ce dossier de 2005 à 2012. Après le refus des autorités judiciaires marocaines d’entendre des responsables sécuritaires marocains dans le cadre des Commissions rogatoires internationales (entre autres Miloud Tounzi), le juge Ramaël avait lancé en 2007 des mandats d’arrêts internationaux à leur encontre.

Encore une fois, plusieurs organisations tant politiques qu’associatives appellent à la solidarité et au soutien moral. Face à l’attitude de cet ancien agent du CAB1 dont le but est encore une fois de « plier l’affaire » et d’empêcher la recherche de la vérité, la présence lors de cette audience de tous est une réponse de persévérance pour que vérité soit faite.

Notes

[1] Cabinet 1 de la structure de sécurité intérieure. Ce bureau fut essentiellement dirigé contre la gauche marocaine. Le 15 novembre 1962, les inspecteurs de ce CAB1 avaient d’ailleurs tenté par un banal accident de la route, d’éliminer Mehdi Ben Barka.
Pour plus de précision sur Ben Barka et les services de renseignements marocains : https://fr.ossin.org/maroc/1457-l-a...

ajouter un commentaire


Pour signaler un dysfonctionnement technique ou un contenu qui n’est pas à jour cliquez ICI

Site optimisé pour Mozilla/Firefox. Nous recommandons à nos lecteurs d'utiliser le navigateur Mozilla-Firefox afin de protéger leur vie privée.
Vous disposez d'un droit de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (art 34 de la loi "Informatique et Libertés "). Pour l'exercer,adressez vous à l'association Rézo Citoyen, Maison des Associations, 21, allée Baco, 44000 Nantes: Contacter Rézo Citoyen
|Signaler un contenu illicite |Suivre la vie du site RSS 2.0 | Accueil du site | Qui sommes nous | Espace privé | SPIP | Rézo Citoyen soutien la Coop Ouvaton